Malpic

Malpic

Malpic est le royaume des montagnes pointues, acérées comme des becs d’aigles. Les hommes ont tendu des ponts pour relier les massifs, certains d’entre eux étant impossible à escalader depuis la base. Une immense plaine encercle ces montagnes, quelques troupeaux y paissent, subissant régulièrement les attaques des aigles royaux qui nichent sur les contreforts les plus escarpés des montagnes.

Malpic étant assez au nord, on y ressent le froid descendant des Montagnes Jumelles, mais  une étrange chaleur douce règne dans les sommets. Les écureuils de roche se plaisent à sauter et planer d’un pic à l’autre. Les habitants des montagnes ont la particularité de se servir des fleurs de roche à la fois comme nourriture et comme bijoux, car une fois fanées celles-ci se solidifient en joyaux.

Origine

Il y a plus d’un millénaire eut lieu le Grand Cataclysme, le contivent des Brumes heurta le contivent d’Erheness de plein fouet. Du grand fracas de cette rencontre naquirent les volcans de la grande chaîne du Bord du Monde. Le ciel se couvrit alors de cendres et de poussières. Sur les Hauts Plateaux, déjà en proie à de terribles luttes territoriales entre les tribus, récoltes et gibiers se firent plus rares et les affrontements redoublèrent d’intensité. Alors les Dieux, dont on commençait à se détourner, dépêchèrent leurs Hérauts Animaux pour guider les hommes.

Bercigor choisit l’aigle, majestueux dans sa posture comme dans son pelage. Il suivi l’aigle jusque dans la plaine autour des pics rocheux grâce à son excellente vue. Une fois arrivé au pied de ces montagnes l’aigle se mit à monter haut dans le ciel et tous se mirent à escalader la montagne. Epuisé, même une fleur des roches devint alléchante et il commença à la manger, grand bien lui en pris. La fleur des roches deviendra par la suite, un élément essentiel de la nourriture de Malpic. Il s’empressa d’en cueillir quelques-unes pour les mettre dans ses poches et continua l’ascension de plus en plus vertigineuse. Bien que le froid se fasse de plus en plus mordant, une fois passé les nuages, une brise d’une chaleur douce commença à le réchauffer. C’est à ce moment-là que les derniers membres de sa tribu le laissèrent  seul atteindre le but de sa quête. L’aigle l’attendait sur le plus haut pic, un nid prêt, et déjà en train de couver. Il sortit les pétales de fleur de roche de sa poche afin de nourrir l’aigle. C’est ainsi que le royaume de Malpic est né, c’est ainsi que Royale a vu le jour, la plus haute cimière et celle qui abrite les plus grands aigles.

Les bivouacs se développèrent grâce aux aigles et leur capacité à rapporter de la nourriture des plaines, car bien que très nourrissantes, les fleurs de roche ne pouvaient être la seule composante du régime alimentaire des habitants de Malpic.

Cela a par ailleurs entraîné quelques conflits. En effet, un jour les aigles se sont aventurés dans les forêts de Hautesherbes, abondantes en gibiers, et surtout en curieux sangliers immenses par la taille. La chose ne pouvait être que bien vue pour les gens de Malpic, mais malgré tout, cela fut extrêmement mal perçu par les gens des basses terres qui entreprirent de chasser et flécher ces majestueux et nobles animaux. S’en est tout naturellement suivi une guerre sanglante qui finalement s’est terminée par un statu quo, tout le monde est rentré chez soi.

Signes distinctifs

Les gens de Malpic portent des bijoux en joyaux de fleurs de roche, cristallins et purs, ces joyaux sont très prisés des hommes et des aigles qui restent malgré tout des animaux très orgueilleux. Leurs vêtements sont légers et près du corps, destinés à protéger du froid tout en restant pratiques pour ne pas se prendre dans les bourrasques de vent ou, en cas de chute, pouvoir remonter avec aisance. Ils sont la plupart du temps dans les tons de bleu.

Organisation sociale

L’organisation sociale de Malpic est exclusivement pyramidale. Ceux qui vivent le plus près des basses-terres sont considérés comme inférieurs, et plus on monte, plus on a de l’importance dans la hiérarchie. Les gens de Malpic sont très attachés à leur propre importance et leur pouvoir personnel, ainsi, corruption et intrigues sont souvent en jeu pour réussir à grimper dans l’échelle sociale. Toutefois, il y a bien un point pour lequel les gens de Malpics sont unanimes, c’est la supériorité de leur race par rapport aux gens des basses-terres qui rampent sur le sol comme des vers.

La société se divise en trois castes : le Roy et sa famille, vivant naturellement sur la cimière la plus haute, les prêtres d’Aerlioss et les filles de Talith, et enfin les éleveurs d’aigles. Ceux-ci, tout naturellement, gagnent de l’importance en fonction du nombre d’aigles qui acceptent de nicher dans les refuges qu’ils construisent dans leur cimière, et tout naturellement par la taille des oiseaux.

Religion

Malpic vénère principalement Aerlioss, redouté vent glacial qui vient geler les plumes des aigles en plein vol et Talith dont les cascades descendant des sommets symbolisent la fertilité de la femme coulant le long des pics. Talith est bien plus populaire vers les bas-pics, où la végétation est un peu plus présente que dans les extrêmes hauteurs.Talith est particulièrement révérée par les rares qui descendent dans la plaine explorer ou attraper eux-mêmes des animaux, signe de déchéance extrême pour les gens de Royale. De plus, il est de coutume qu’un enfant porte sur ses vêtements la rose de Talith jusqu’à ce qu’il ait atteint l’âge adulte.

En revanche, Aerlioss est un dieu capricieux qui ne peut se vénérer qu’en groupe. Le matin, lorsque le soleil et les vents se lèvent, le peuple se réunit et chante un cantique en son honneur.

Bien que n’étant pas des dieux, les aigles sont extrêmement respectés, à la limite de la vénération. Ainsi, offenser un aigle est peut être la pire des choses qui puisse exister. La personne subissant la colère de ces animaux ne doit surtout pas être aidée sous peine de subir le courroux de l’animal également. Qui plus est, les plumes d’aigles sont extrêmement d’une valeur inestimable, et  sont gardées précieusement.

Economie, secteur d’activité principal

Malpic n’a que très peu d’échanges avec les gens des basses-terres. Ils vendent quelques joyaux des roches, très prisés pour leur pureté cristalline. Quant au reste, leur nourriture leur suffit amplement, et ils sont trop tournés vers leur importance pour se soucier des gens autour d’eux.

Ils importent toutefois quelques larmes de Lorwin, estimant que ces joyaux, étant nés d’une tornade, sont dignes d’intérêt et méritent d’être considérés.

Ils font également purger les peines de leurs condamnés dans les mines de Tombelhiver, ce qui leur permet à la fois d’écarter les gêneurs, de les rabaisser plus bas que terre, mais aussi de s’assurer quelques menu produits en fer à des prix tout à fait raisonnables.

Personnalités importantes

Le Roy Juste Bercigor

Absolument jamais aperçu par les gens de la base autrement que sur une gravure ou une peinture le représentant, sa descente de Royale est déjà un évènement en soi. Bien que peu charismatique, il tient les rênes de son royaume d’une main de fer, sans aucune finesse ni subtilité. Les dignitaires des autres Royaumes l’ayant rencontré, font part d’un Roy presque délétère pour son Royaume, tellement préoccupé par sa personne et Royale.

Absalon, prêtre d’Aerlioss

Tout le monde le connaît car il est un prêtre errant « au grès du vent » comme il se plaît à le dire, et parcourt ainsi nombre de cimières. Grand, athlétique, dans la force de l’âge, il se fait la parole d’Aerlioss et essaye de changer la vénération du dieu par amour plutôt que par crainte. Est-ce sa venue qui est régulièrement annoncée par un vol d’aigles se laissant descendre en spirale au-dessus de la cimière ou est-ce ce balai qui lui permet de savoir quelle cimière il va visiter ? Nul ne se permettrait d’avoir un avis tranché et décisif sur la question.

Godeffroy de Hautecime, éleveur de Royale.

Bien qu’éleveur de Royale, Godeffroy n’y est pas né. Cependant sa capacité quasi-divine à se faire accepter des aigles le fit gravir les cimières les unes après les autres pour finir par la plus haute et la plus belle d’entre toutes. Il est tout à fait charmant et agréable à vivre et n’a pourtant pas encore trouvé femme à son goût, sûrement à cause de sa passion pour ses aigles, d’autres parleront plutôt d’attirance.

Perception du royaume par les autres royaumes

Les gens de Malpic sont perçus comme hautains et perchés dans leur tour d’ivoire, ce qui est présentement le cas. Mis à part Hautesherbes où ils sont plus ou moins en conflit enterré, il n’y a pas d’inimitié franche avec les autres pays, et même un soupçon de considération de la part de Ventedru et les Passeurs de Lave.

Armes et objets de prédilection

Les habitants de Malpic utilisent deux objets en priorité, les bolas pour attraper les petits animaux qui se déplacent de cimes en cimes, et les grappins pour pouvoir escalader les à-pics rocheux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GN de l'association ReNainSsance.