Les Hauts Plateaux

Il y a de cela fort longtemps, des tribus se disputaient âprement une terre trop petite pour les contenir toutes.

Les affrontements étaient monnaie courante et les femmes et les enfants priaient tous les soirs pour que leurs maris et pères rentrent sains et saufs au village, mais leurs retours se faisaient de plus en plus rares. Les femmes et les enfants se mirent alors à prier pour que la guerre cesse et que chacun ait une « terre promise », mais une fois de plus les Dieux firent la sourde oreille. Alors, les femmes et les enfants commencèrent à se détourner des Dieux. Ces derniers, sentant leurs pouvoirs diminuer, entendirent les dernières prières.

Les Dieux se réunirent et choisirent que plutôt que l’un d’entre eux ne meure, il fallait séparer les peuples… pour mieux les confronter plus tard. Suite à ce concile les Dieux choisirent un Hérault, et par sa bouche résonnerait leur voix. Ils choisirent dix élus à qui ils rendirent visite dans leurs sommeils, leur indiquant alors le chemin à suivre pour se rendre en un lieu où ils recevraient la parole des Dieux.

Les élus se retrouvèrent devant le Hérault, au pied de l’arbre séculaire, où se tenaient également dix animaux : une salamandre, un serpent, un aigle, un loup, un cerf, un scorpion, une araignée, un sanglier, un ours, et un phœnix.

Le Hérault prononça alors cette phrase lourde de sens, car il savait que continuer ainsi allait sûrement le mener à sa propre perte tant les croyants commençaient à le rejeter :

« Vous êtes les élus de votre peuple, choisissez un animal et suivez-le, lorsque celui-ci enfantera il faudra que vous construisiez alors la première cité de votre futur Royaume. Vénérez l’animal qui vous y a conduit car il est le reflet de votre dieu. »

Les élus acceptèrent et par cet acte le Hérault raffermis la puissance des dieux et éloigna la guerre de l’arbre séculaire.

Neuf des dix élus trouvèrent un lieu, on dit que la tribu de Urimart (phœnix) erre toujours à la recherche de cette terre, elle est à l’heure actuelle sacrifiée pour tous, considérée comme un tribut nécessaire aux dieux.

Les autres tribus étendirent leur influence jusqu’à devenir des royaumes, les Roy sont les descendants des élus des Dieux, et les familles ont pris pour nom ceux des élus :Caerlac (Salamandre), Vortirain (Serpent), Bercigor (Aigle), Vélimacus (Loup), Palaguern (Cerf), Crusor (Scorpion), Garlan (Araignée), Parlois (Sanglier) et Fergus (Ours).

Les 9 royaumes sont en guerre quasi permanente pour certains, en entente commerciale pour d’autres ; cependant aucun d’entre eux ne souhaite dépendre d’un autre, et même si cela est vrai sur certains points un Roy clamera haut et fort que ce n’est pas le cas.

Il y a plus d’un millénaire eut lieu le Grand Cataclysme, le contivent des Brumes heurta le contivent d’Erheness de plein fouet. Du grand fracas de cette rencontre naquirent les volcans de la grande chaîne du Bord du Monde. Le ciel se couvrit alors de cendres et de poussières. Sur les Hauts Plateaux, déjà en proie à de terribles luttes territoriales entre les tribus, récoltes et gibiers se firent plus rares et les affrontements redoublèrent d’intensité.

Alors les Dieux, dont on commençait à se détourner, dépêchèrent leur Hérauts Animaux pour guider les hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GN de l'association ReNainSsance.